Découvrez l'en...

Découvrez l'ensemble de nos équipements et accessoires pour pratiquer le vélo de route. Tout d'abord les groupes constituent l'élément de base de votre vélo. Un groupe est constitué du pédalier, chaîne, dérailleurs, cassette, freins et leviers. Vous devez choisir un compromis entre le prix et la performance. SI vous êtes vraiment tourné vers la performance u la recherche des meilleures sensations alors choisissez plutôt un groupe haut de gamme comme le Shimano Dura Ace. Les composant Shimano 105 offrent un excellent rapport qualité prix pour les cyclistes qui ne sont pas à la recherche de hautes performances. Le cintre et la potence vont déterminer votre position sur le vélo. Vous pouvez choisir un cintre standard avec des tubes ronds ou une forme ergonomique qui s'adapte mieux à vos mains pour un meilleur confort sur votre guidon. 

La selle est un élément important car vous devez l'adapter à votre confort. Certains ne supportent pas les selles trop dures surtout pour partir faire des sorties de plusieurs heures. Vous retrouverez également un large choix de pneumatiques allant du pneu standard pou rl'entrapinement aux boyaux les plus performantes.

(Lire la suite)
(Masquer)

ROUTE Il y a 983 produits.

Sous-catégories

  • Accessoire Vélo
    >

    Accessoires indispensables pour votre vélo.

    Quelque soit votre pratique, vous avez besoin d'accessoires spécifiques pour pratiquer le vélo. Mais un cycliste intensif qui s'entraîne plusieurs heures par jour n'aura pas les mêmes besoins qu'un cycliste qui sort seulement le dimanche matin pour s'amuser avec ses copains.

    Les antivols : accessoires indispensables pour la ville :

    Si vous êtes amené à faire des courts déplacements en ville que ce soit pour vous rendre au travail ou aller pratiquer une activité sportive, alors vous aurez besoin d'un antivol solide et efficace pour vous prémunir du vol de votre vélo. Nous vous proposons donc des antivols à code ou à clé de différents diamètres pour être à la fois pratiques à transporter et efficaces contre le vol

    Attaches rapides : pour une fixation efficace de votre roue de vélo

    Les attaches rapides vous permettent de fixer votre roue au cadre. Elles doivent être facile à poser et à enlever , notamment en cas de crevaison pour effectuer un changement rapide de pneumatiques. Pour les plus perfectionnistes, vous pourrez également choisir un modèle ultra léger pour gagner quelques grammes supplémentaires.

    Eclairages : l'accessoire pour rouler en sécurité

    Certains s'entrainent la nuit, notamment pendant l'hiver car la possibilité de s'entrainer en plein jour est plus rare. De même lors de sorties longues, vous pouvez être surpris par l'arrivée de la nuit. C'est pourquoi il est important de vous équiper d'un éclairage fficace lors de vos sorties vélo.

    Pompes : pour un gonflage efficace de vos roues de vélo

    Vos roues de vélo doivent être gonflées à la pression optimale avant chaque entraînement cycliste. de même vous avez besoin d'une mini pompe à glisser facilement sous votre maillot cycliste afin de pouvoir regonfler votre pneu ou boyau rapidement après une crevaison.

    Guidon de vélo

    Le guidon vous permet de changer de direction. C'est le volant de votre vélo. Sa forme est adaptée à votre pratique. Ainsi un guidon plat sera adapté à des activités qui ne demandent pas une recherche de vitesse élevée. Le VTT ou le vélo urbain possèdent donc des guidons plats. En revanche le guidon de vélo de route permet un positionnement des mains sur plusieurs hauteurs. La hauteur la plus basse vous permet ainsi d'avoir une position aérodynamique vous permettant de réduire significativement votre résistance au vent. Le guidon de triathlète aura également une forme très particulière avec des prolongateurs qui permettent d'avoir une position allongée sur le vélo afin de minimiser la porté au vent à haute vitesse, parfois plus de 50 kilomètres heure.

    Selles de vélo

    La selle est bien entendu un élément de confort primordial. Si vous devez passer plusieurs heures sur votre vélo pour des entraînements ou lors de courses supérieures à 100 kilomètre, alors avoir une selle adaptée à votre physionomie permettra d'éviter de souffrir lors de votre session. Vous pouvez également choisir plusieurs épaisseurs en fonction de votre recherche d'amorti afin d'obtenir un effet coussin. Les selles les plus légères sont par contre moins confortables car la hauteur de rembourrage st réduite à son minimum. En revanche, si vous effectuez de courts déplacements en vélo pour vous rendre au travail ou retrouver des amis, alors le confort de la selle sera moins primordial. Les selles de vélo peuvent être de différentes matières comme du carbone ou du cuir. 

    Des sacoches pour le transport de petits ou gros objets

    Les sacoches de vélo peuvent aller du petit format à accrocher à l'angle de votre cadre ou à l'arrière de votre selle jusqu'aux grosses sacoches de types facteurs pouvant permettre de stocker du textile mais aussi de la nourriture afin d'effectuer de longs déplacements ou des voyages sur plusieurs jours. 

    On retrouve donc une multitude de formats donc les éléments à prendre en compte sont tout d'abord la taille et le litrage qui correspondront aux objets que vous  souhaitez emporter. Couramment les cyclistes utilisent une sacoche permettant d'emporter le matériel de réparation à savoir des démontes pneu, des rustines et de la colle. Certains rajoutent également une cartouche de CO2 pour un regonflage rapide ainsi que d'autres objets du quotidien comme des clés, une carte bancaire, de la monnaie ou un téléphone portable

  • Casques Route
    >

    Le casque vélo est un accessoire indispensable pour les courses vélo car son utilisation est obligatoire. En revanche pour l'entraînement, el loisir ou une utilisation utilitaire, son port n'est pas obligatoire mais néanmoins fortement conseillé. Le choix d'un casque de vélo route va s'articuler autour de 4 critères principaux : fonctionnel,esthétisme, confort et prix.

    Votre casque de vélo route, indispensable pour votre sécurité

    Votre casque de vélo route vous protége des chocs violent en cas de chute afin d'absorber le choc, que ce soit contre la route, un trottoir ou un véhicule . Les meilleurs casques bénéficient d'une protection très poussée contre les chocs et peuvent vous éviter des traumatismes cranien. C'est pourquoi, même si son port n'est pas réglementé, son port est fortement recommandé. Il est par contre obligatoire lors des compétitions ou cyclosportives labellisées par une fédération.
    En revanche, pour les enfants de moins de 12 ans, son port est obligatoire, que l'enfant soit le conducteur du vélo ou simple passager. Il doit en outre porter le marquage CE afin d'être autorisé et non verbalisé.

    De quoi est composé un casque de vélo pour la route ?

    La forme des casques de route a beaucoup évoluée mais la structure demeure identiqe à savoir : une coque externe, une couche inférieure, le rembourrage pour le confort, des sangles et un systéme d'ajustement.


    Coque externe :

    Il s'agit de la partie superficielle , elle peut être en PVC, polycarbonate ou en fibres de carbone. Elle révèle lapersonalité du casque puisque c'est l'endroit le plus visilble, là ou vont pouvoir être déterminées les couleurs mais aussi les possibles décorations et imprimés .Elle permet également de protéger contre les rayons du soleil ou l'humidité, également les chocs et éraflures.

    Couche inférieure :

    Cette partie est également appelée rembourrage de protection. Cette partie sert principalement de protection et permet d'absorber les impacts et les chocs lors d'une chute.

    Casques KASK 

    KASK est une marque italienne spécialisée dans les casques et ce dans de nombreuses disciplines comme le ski, le cyclisme, l'alpinisme ou encore l'équitation. La marque a été crée en 2004 mais s'est rapidement entourée d'excellents ingénieurs et sû nouer des contacts avec les meilleures usines italiennes. Ce qui fait que Kask a reçu des récompenses prestigieuses comme à l'Eurobike ou à l'ISPO.
    KASK maintient un haut niveau de performance dans l'excellence technologique, la sécurité et le design. Ce qui fait des casques KASK des produits ergonomiques. Ils sont de plus entièrement fabriqués en Italie.

    Le casque de vélo est donc un équipement indispensable pour le cycliste sur route. Il doit bien protéger la tête est être de qualité pour assurer une protection optimale en cas de chute. Le système de ventilation doit permettre de réguler la chaleur notamment en cas de fortes températures. 

    Le casque doit aussi être adapté à la taille du coureur. En général 2 ou 3 tailles sont proposées par le fabricant : S, M ou L . 

    Le choix d'un casque léger est à la fois plus confortable, vous aurez moins l'impression d'avoir quelque  chose sur la tête .

    Certains modèles sont plus aérodynamiques. Selon le modèle vous pourrez ainsi faire le choix d'un casque contre la montre qui vous permet de gagner quelques watts sur votre vélo. La technologie utilisée permet d'optimiser le pénétration dans l'air. 

    Il est également important d'effectuer un bon réglage afin que votre casque tienne bien à votre tête et ainsi éviter qu'il ne s'échapper en cas de chute. 

  • Chaine Route
    >

    Votre chaine de vélo route : indispensable à la propulsion

    La chaine de vélo permet la transmission de puissance entre votre pédalier et la roue arrière. Elle est donc un élément central dans le propulsion de votre vélo de route. Elle est composée d'éléments appelés maillons, souvent plus d'une centaine. Mais vous pouvez cependant la raccourcir en enlevant certains de ces maillons

    Bien que la couleur d'origine d'une chaîne soit gris/argenté, vous pouvez retrouver des chaînes de différentes couleurs sans que cela n'altère sa qualité : or, noir, bleu, rouge etc....Les différences entre les chaînes de vélo se font au niveau du poids, de la solidité et de la résistance à l'usure notamment.
    Votre chaîne de vélo est un élément particulièrement sensible de votre transmission. En effet, elle est particulièrement soumise à des contraintes élevées .

    Une chaîne route spécifique à chaque groupe et vitesses

    Votre chaîne de vélo devra également  être compatible avec votre groupe route . Chaque type de chaîne ayant une longueur et une épaisseur de maillon bien spécifique. 
    Vous devez également être vigilant à choisir une chaîne de vélo adaptée au nombre de vitesses de votre cassette, ainsi il existe des chaînes pour cassettes 8vitesses, 9 vitesses etc..

    Si vous souhaitez une chaîne légère, vous pouvez choisir des maillons ajourés qui réduiront son poids.

    Entretenez votre chaine de vélo route

    Prenez garde à vérifier régulièrement l'usure de votre chaîne car cela risque de rendre moins facile le changement de vitesse et à terme également d'abimer les dentures de votre cassette. Ainsi, si votre chaîne n'est pas changée suffisamment tôt, vous allez devoir également racheter une cassette neuve et même vos plateaux avant. 


    Pour vérifier de l'état d'usure de votre chaîne, vous pouvez réaliser ce test très simple : mettez votre chaîne de vélo sur le grand plateau, puis prenez la avec votre main. Si votre chaîne est usée, celle ci se soulèvera aisément pour laisser apparaitre une bonne partie des dents du plateau avant. Si la chaîne n'est pas usée, elle ne se soulèvera quasiment pas. cela est dû au fait qu'une chaine à tendance à se détendre avec le temps.

    Pensez également à bien entretenir votre chaîne avec un produit adapté comme des kits de nettoyages associés à des lubrifiants à sec. Vous pouvez la nettoyer rapidement à l'eau au retour d'une sortie boueuse. 

    Combien de kilomètres pouvez vous parcourir avec votre chaîne ?

    Votre chaîne de vélo durera au moins 5000 kilomètres. Bien sûr en cas de conditions extrêmes et de manque d'entretien sa durée de vie pourra être raccourcie. En revanche avec nu bon entretien, la durée de vie de votre chaîne pourra être beaucoup plus longue. 

    Quelle chaîne utiliser

    Les principales marques de chaînes sont Shimano, Campagnolo et Sram. Ces marques équipent également l'ensemble du vélo puisqu'elles proposent également dérailleur, pédalier, freins, roues et même textile ou chaussures. D'autres marques sotn moins connues mais plus performantes car elles se sont spécialisées dans le domaine de la chaîne. Yaban est un très bon exemple. La marque taiwanaise qui fabrique tout type de chaîne, propose à tarif équivalent des modèles plus léger et résistants que l'équivalent chez Shimano ou Campagnolo. Yaban propose également des modèles autolubrifié, de tel sorte à ce que vous n'ayez  pas besoin de graisser ou huiler votre chaîne. Attention cependant car selon la durée de vie de votre chaîne, le système d'autolubrification pourra s'estomper et il est possible qu'en fin de vie, votre chaîne Yaban ait besoin d'un peu plus d'entretien. 

    Ne pas croiser votre chaîne

    On conseille souvent aux cyclistes de ne pas croiser sa chaîne afin de ne pas exercer une trop grande pression mécanique. Croiser sa chaîne, c'est mettre sa chaîne sur le grand plateau et le plus grand pignon derrière. Dans ce cas là faites jouer votre dérailleur pour descendre de quelques pignons ou alors placer votre chaîne sur le petit plateau. 

  • Chaussures de Vélo route
    >

    Tout savoir pour choisir vos chaussures de vélo

    Découvrez notre sélection de chaussures de vélo route parmi les plus grandes marques: Gaerne, Mavic et Luigino Verducci. Nous avons sélectionné pour vous les modèles répondant à des critères de qualité strictes tant au niveau du confort que de la performance. Sans oublier l'esthétisme qui est un élément important à prendre en compte.

    L'évolution des chaussures route

    Les chaussures de vélo ont connu beaucoup d'évolution puisqu'elles ont pendant longtemps été en cuir, reliées à la pédale par des lanières. Puis lorsqu'est apparue la pédale automatique Look, elles ont été conçues avec des matériaux plus résistants, rigides et légers. 

    Le confort vous permet de rouler pendant plusieurs heures tout en étant à l'aise à l'intérieur de vos chaussures. Parfois vous partez pour 100 ou 150km d'entraînement, et vous devez vous sentir à l'aise pour rester focaliser sur vos sensations et pourquoi pas profiter du paysage aussi ?

    Différents types de semelles pour vos chaussures 


    La semelle d'une chaussure de vélo pour route est munie d'une cale sur l'avant du pied afin de fixer celle-ci directement à la pédale. Les modèles de chaussure vélo varient de la pratique loisir à des modèles plus avancés pour la compétition.

    La performance d'une chaussure permet de transmettre toute la puissance que vous produisez à la pédale pour un rendement maximal . Vous devez être bien calé et la chaussure ne doit pas être trop souple pour transmettre un maximum de puissance et de force. En course, chaque watt compte et vous devez optimiser votre transmission d'énergie.

    Comment choisir votre paire de chaussure de vélo ? 


    Vous devez tout d'abord vérifier la compatibilité avec vos pédales. Speedplay et Look ont par exemple 2 standards de cales différents. Pour privilégier la transmission maximale de la puissance avec un modèle rigide qui laisse peu de déperdition d'énergie, alors optez pour une semelle carbone. Vous pouvez également choisir entre 3 systémes de serrage : les scratchs, les boucles de serrage ou les lacets qui reviennent à la mode

    Des modèles élégants et racés, ou des designs plus simples et épurés, voilà ce que vous allez pouvoir découvrir en parcourant les différentes chaussures que nous vous proposons.



  • Cintres et Guidons Route
    >

    Faire le bon choix pour votre cintre de vélo

    Votre cintre de vélo va déterminer votre position sur le vélo ainsi que le comportement de votre vélo de route. Vous devez ainsi prendre en compte le confort et la performance dans votre choix.

    Les cintres et guidons pour les vélos de route sont principalement composés soit d'aluminum soit de carbone, ou d'un alliage des deux matières. Bien sûr les modèles en aluminium sont proposés à des prix plus abordables. Les premiers modèles sont proposés à moins de 50€. Outre son prix plus bas, le guidon en aluminium apporte également plus de confort car il est moins rigide que le carbone. Le cintre en carbone sera en revanche plus léger et permettra également une meilleure précision de pilotage de par sa plus grande rigidité, facteur à prendre en compte également dans une optique de sécurité. Généralement le cintre se coordonne avec votre potence, le choix du matériau du cintre route se fera donc également en fonction du choix de votre potence.

    Différentes positions sur votre guidon de route


    Le guidon de route vous servira donc à manoeuvrer votre vélo, freiner et également changer de vitesse, c'est donc un véritable poste de pilotage. Vous pouvez étre en position haute, les mains sur la barre horizontale afin d'avoir un meilleur confort, ou alors choisir la position mains sur les cocottes pour avoir un accès plus facile aux freins et changement de vitesse. Enfin la position basse permet d'optimiser votre aérodynamisme.

    Trois formes de cintres route

    Les cintres pour vélo de route se répartissent en 3 catégories de forme. Tout d'abord, il y a les cintres ronds, également appelés shallow, qui est la forme la plus courante. Les cintres compacts quand à eux, ont un drop et un reach plus réduits, ce qui facilite les changements de position. Le cintre ergonomique, également appelé anatomique, est plutôt fait pour les sprinters, car sa position est plus basse.

    Le cintre déterminera votre position sur le vélo

    Le choix du bon guidon va influencer votre position sur le vélo et vous permet également d'avoir un meilleur confort. Sa rigidité est également fonction de votre utilisation, car il peut etre soumis à de fortes pressions lors des sprints, des relances et des attaque notamment. Un guidon trop mou va donc mal retranscrire votre puissance . Mais un cintre plus rigide sera également moins confortable.

    Vous pouvez également choisir un cintre avec potence intégrée. Ils offrent de meilleures sensations de pilotage de part leur très grande rigidité. Pour optimiser le rendu de votre cintre, pensez également au choix de votre guidoline qui apportera une touche de style supplémentaire.


    Le guidon vélo de route est ce qui va vous servir à guider votre vélo, à freiner et changer les vitesses, l’ensemble est formé par le cintre et la potence.

    Le cintre vélo route a une forme courbée qui vous permettra d’être allongé sur le vélo pour une position aérodynamique.

  • Transmission
    >

    Les pièces de transmission d'un vélo de route jouent un rôle primordial dans la performance de votre vélo. En effet ce sont elles qui vont permettre de transmettre et maximiser la puissance que vous produisez. Le choix va principalement porter sur quatre critères : le poids, la precision, la qualité de transmission et la durabilité.

    Le poids, élément de la transmission

    Le poids joue un rôle prépondérant en cyclisme surtout sur des parcours vallonnés ou montagneux. EN effet mis bout à bout , des gains de quelques grammes peuvent conduirent à une économie de quelques centaines de grammes voir supérieure à un kilogramme.

    Le poids de chaque pièce n'est donc pas à négliger même si pris sur chaque chaque pièce, le gain peut paraitre dérisoire.

    Précision et transmission

    La précision va surtout être un critère pour les dérailleurs et les leviers de freins. En effet un dérailleur précis va venir se placer rapidement sur la vitesse demandée. Ce qui peut avoir des forts impacts pour les coursiers notamment. En effet pour réagir à des attaques, il faut pouvoir changer rapidement les vitesses pour obtenir immédiatement le braquet optimal. Parfois louper la bonne roue se joue à quelques mètres.

    La qualité de la transmission est importante pour bien retransmettre la puissance que vous produisez et transmettez à vos pédales. La qualité de tout le circuit de transmission jusqu'à la roue arrière va donc devoir minimiser la perte d'énergie. Des matériaux suffisamment rigides et durables garantissent une bonne qualité de transmission.

    Enfin la durabilité permet de garder longtemps votre matériel et également avec un maintien de la qualité mois après mois et années après années.

    Pourquoi avoir une bonne transmission est important

    Généralement ils est conseillé de garder la même marque et la même gamme sur l'ensemble du groupe de transmission. En effet cela apporte une homogénéité idéale. Après vous pouvez mixer les pièces, par exemple des dérailleurs shimano ultegra avec un pédalier dura ace.

    A l'entraînement vous pouvez ainsi préférer monter une cassette 105 avec un groupe Dura Ace et garder la cassette Dura Ace pour la compétition. Certaines marques proposent cependant des pièces compatibles avec les groupes Shimano , Campagnolo ou Sram. Par exemple Miche propose des cassettes à prix très abordables. L'intérêt étant d'avoir un tarif plus abordable qualité égale.

    L'élément le plus sensible et méritant le plus d'attention quand à son usure est la chaîne. En effet une chaîne usagée peut endommager très rapidement votre cassette, vos plateaux ainsi que les galets de votre dérailleur arrière .

    Il est donc conseillé d'entretenir après chaque sortie votre chaîne de vélo et de la changer dès les premiers signes d'usure.

  • Diététique
    >

    N'essayez rien de nouveau le jour de la course. Expérimentez toujours les types et le moment de la prise de nourriture et de liquide pendant l'entraînement. Le cyclisme sur route a la réputation d'utiliser l toutes sortes de compléments. Souvent, il n'y a pas de justification scientifique et les compléments ne sont généralement pas nécessaires. Pour obtenir des conseils sur les compléments alimentaires pour le cyclisme, prenez rendez-vous avec un expert - un diététicien sportif accrédité.

    Spécificité de la diététique pour le cyclisme


    Le cyclisme sur route englobe un ensemble d'épreuves par équipe et individuelles, y compris les contre-la-montre, les critériums et les courses sur route de distances variables, de 10 km à 250 km, organisées en une seule journée ou sur plusieurs étapes consécutives. Une capacité aérobique élevée et la possibilité de maintenir une puissance élevée sont des éléments de performance. La capacité anaérobie est également essentielle pour les performances dans les échappées, les montées de cols et les sprints.

    Pour les cyclistes sur route, la majorité de l'entraînement se fait sur la route, avec des distances de 400 à 1000 km par semaine au niveau élite et 300 km ou plus par semaine pour les cyclistes de niveau club sérieux. Les programmes d'entraînement sont planifiés pour atteindre un pic lors de courses ou de tours spécifiques au cours de la saison. Pour les cyclistes d'élite, peu d'entraînement peut avoir lieu au plus fort de la saison de compétition car ils courent continuellement.


    Régime d'entraînement et diététique adaptée


    Pour soutenir les longues heures d'entraînement des cyclistes sur route, un régime alimentaire riche en nutriments est nécessaire. Les besoins en glucides doivent correspondre aux charges d'entraînement et le moment des repas et des collations doit être planifié de manière à assurer un apport complet et optimal des différents nutriments. Cela est particulièrement vrai lorsque plusieurs séances d'entraînement sont organisées dans une même journée, lors de blocs d'entraînement à fort volume. Les besoins quotidiens en glucides dépendent des exigences de l'entraînement mais varient généralement de 4-7g/kg/jour pour les cyclistes de club à plus de 8g/kg/jour pour les cyclistes élite.

    Des repas et des collations fréquents peuvent aider à répondre aux besoins en énergie et en glucides lorsque les exigences sont élevées. L'apport d'aliments riches en protéines, répartis de façon homogène sur la journée, favorise l'adaptation et la récupération.

    Les athlètes dont le budget énergétique est limité devraient planifier le moment de leurs repas pour pouvoir manger peu après l'entraînement afin de maximiser la récupération. Les en-cas ou les repas de récupération doivent être riches en nutriments (glucides, protéines et micronutriments) - par exemple fruits, produits laitiers, céréales complètes et protéines maigres - afin de garantir que les besoins nutritionnels sont satisfaits dans les limites du budget énergétique.

    Besoins en hydratation pour le cyclisme sur route

    Les cyclistes sur route doivent s'efforcer de boire suffisamment de liquide chaque jour pour remplacer les pertes de liquide, en adaptant leur consommation aux facteurs qui ont un impact sur les pertes de liquide tels que la température, le vent, le taux de transpiration, l'intensité, la durée et l'altitude de l'entraînement.

    L'objectif est de commencer toute séance en étant bien hydraté. Pour cela, il faut boire régulièrement tout au long de la journée qui précède l'entraînement ou la compétition. Prendre un verre à tous les repas et en-cas et boire régulièrement pendant l'entraînement.

    Il n'est pas nécessaire ni pratique de remplacer toutes les pertes pendant une séance d'entraînement ou une course. Essayez plutôt de remplacer 150 % du volume de liquide perdu au cours des 4 à 6 heures qui suivent la séance. Les boissons pour sportifs peuvent être utiles pour répondre aux besoins en glucides ainsi qu'aux besoins en liquide pendant les séances d'entraînement longues ou chaudes et en compétition. Boire de l'eau tout en consommant des aliments contenant du sel (par exemple, du pain) peut être aussi efficace que les boissons de réhydratation spécialisées pour remplacer les pertes de liquide pendant la période de récupération.

    Que faut-il manger avant de faire du vélo ?


    L'organisme ne dispose que d'un apport limité en glucides dans les muscles et le foie. Les glucides étant la principale source de carburant de l'organisme pendant les exercices de haute intensité, les réserves de glucides des muscles doivent être complétées dans les 24 à 36 heures précédant la compétition afin d'améliorer les performances d'endurance.

  • Compteurs - GPS
    >

    La technologie GPS a fait son chemin dans de nombreux domaines ces dernières années et est maintenant courante dans les voitures, les téléphones, les appareils photo et, oui, les ordinateurs de vélo. Alors que les ordinateurs GPS du passé étaient trop chers et offraient une faible autonomie, la génération actuelle est bien plus abordable, fiable et offre une foule de fonctionnalités dont on ne pouvait que rêver auparavant pour les compteurs de vélo traditionnels.

    pour faire un comparatif avec le passé, les Gps pour vélo étaient principalement destinés aux cyclistes qui souhaitaient une navigation et un guidage parfait sur les sentiers.

    Cependant, leur utilisation a beaucoup changé et ces appareils combinent désormais la navigation, les fonctions habituelles d'un ordinateur de vélo, les moniteurs de fréquence cardiaque et bien d'autres choses en un seul appareil. Le GPS est aujourd'hui un outil d'entraînement high tech complet au top et de suivi de parcours tout aussi performant qu'il l'était autrefois en tant qu'appareil de navigation.

    .

    Les GPS pour vélos, que ce soit route ou VTT ou pour randonner , atteignent désormais des prix qui rivalisent avec ceux des compteurs de base pour vélos. L'utilisation de la technologie GPS pour fournir des informations sur la vitesse et la distance signifie qu'il n'est plus nécessaire d'utiliser des aimants et des capteurs montés sur les roues, de sorte que le passage d'un compteur à l'autre n'a jamais été aussi facile.

    Le marché des GPS pour cyclistes est dominé par des marques similaires à l'industrie automobile - Garmin est l'acteur clé, mais des marques telles que Wahoo, Polar, Bryton, Suunto, Leyzyne et CatEye proposent également des options GPS pour le cyclisme et le cyclotourisme.

    Si ce guide d'achat concerne les appareils GPS dédiés, l'utilisation des smartphones est également une alternative viable. Il existe de nombreux accessoires de vitesse, de cadence, de fréquence cardiaque et d'alimentation qui fonctionnent avec les smartphones les plus courants et des applications spécialement conçues à cet effet. Et s'il existe de nombreux supports et étuis de guidon de haute qualité et sûrs, la plupart des smartphones sont d'une taille et d'un prix prohibitifs, de sorte que l'utilisation d'un appareil GPS dédié reste la méthode préférée de la plupart des cyclistes.

    Cela dit, si vous ne cherchez pas à obtenir des données en direct comme la vitesse, le rythme cardiaque ou votre cadence, alors garder le téléphone dans votre poche ou votre sac reste une option pour la collecte de données.

    Éléments à prendre en compte lors de l'achat d'un appareil GPS pour le vélo

    Regarder vers l'avant ou vers l'arrière ?

    La plus grande question lors du choix d'un appareil GPS est peut-être de savoir si vous voulez qu'il "regarde vers l'avant" et vous guide pendant votre trajet, ou si vous voulez qu'il suive votre trajet et vous donne les données pour "regarder en arrière" après votre trajet, c'est à vous de choisir.

    En règle générale, les appareils GPS de type "forward looking" sont plus coûteux car ils sont dotés de cartes intégrées, d'un stockage supplémentaire, d'un logiciel de navigation et souvent d'un écran beaucoup plus grand pour exploiter toutes ces informations.

    De nos jours, les GPS rétrospectifs sont beaucoup plus nombreux à être vendus, car ils fournissent toutes les données en direct que de nombreux cyclistes souhaitent, avec la possibilité d'une analyse détaillée après la course. Toutefois, ils ne fournissent pas d'informations de navigation aussi détaillées.

    Les appareils qui offrent une cartographie et un guidage directionnel ont fait beaucoup de chemin. La précision du GPS s'est considérablement améliorée, vous guidant à un ou deux mètres près de l'endroit souhaité.

    Connectivité téléphonique

    La connectivité des téléphones mobiles est souhaitable pour un certain nombre de raisons. Dès sa livraison, les modèles Garmin Edge 1000 et Wahoo Element Bolt offrent une connectivité Bluetooth et partagent des informations avec les téléphones compatibles. Ils comprennent des fonctions telles que le contrôle musical, la cartographie directionnelle parlée, les appels entrants et les alertes textuelles, et même la possibilité de télécharger des données sur les trajets dans le nuage.

    Options de montage

    Un facteur clé, mais qui est facilement négligé, est la façon dont l'appareil s'attache (ou non) au vélo.

    La plupart des appareils GPS se fixent soit au guidon, soit à la potence du vélo. D'autres, comme ceux conçus pour le multisport, peuvent être portés comme une montre-bracelet, mais ce n'est pas une position idéale pour regarder le vélo.

    Les options de montage de l'appareil doivent être envisagées

    D'une manière générale, plus la marque est courante, plus elle offre de possibilités de montage et d'équipement. Garmin est sans aucun doute le leader dans ce domaine, avec une multitude d'options de montage adaptés à votre sport sur le marché des pièces de rechange qui vous permettent de décider exactement comment et où l'appareil se place sur votre guidon ou votre potence.

    Taille de l'écran et type d'affichage

    Généralement, les appareils conçus pour la navigation et la cartographie sont dotés d'écrans de plus grande taille 

    D'une manière générale, plus l'écran est grand, plus l'information sera facile à lire d'après notre test. Vous pourrez également découvrir ou afficher plus d'informations à l'écran sans avoir à passer à une autre page. Bien entendu, l'inconvénient est que les appareils de grande taille peuvent être encombrants, et que le poids supplémentaire peut également gêner les cyclistes les plus exigeants d'entre nous. Pour les performances et la conduite en général, l'écran de 5,84 cm (2,3 pouces) du Garmin Edge 820 est devenu une sorte de référence. La plupart des nouveaux appareils sont de cette taille ou plus grands. Pour ceux qui recherchent la taille la plus petite, alors le Garmin Edge 25 est notre meilleure recommandation si vous souhaitez un bon traceur.

    Les appareils GPS pour cyclistes ressemblent de plus en plus à des smartphones, bien que les écrans tactiles colorés ne soient encore disponibles que dans le haut de gamme .

    La taille et la résolution de l'écran sont plus préoccupantes si vous voulez un GPS de navigation. Dans ce cas, il est crucial de pouvoir voir les points de cheminement et l'itinéraire souhaité, c'est pourquoi acheter une taille d'écran de 6,35 cm ou plus est courante. Pour ce type de GPS, retrouvez les écrans couleur qui deviennent la norme, pour des raisons évidentes. Les écrans tactiles sont également en train de devenir rapidement la norme sur les nouveaux appareils, car ils permettent de simplifier le basculement des menus et la sélection des données souhaitées.

    De quelles fonctionnalités ai-je besoin ?

    GPS pour les cyclistes de haut niveau

    Auparavant, les cyclistes de haut niveau devaient utiliser un moniteur de fréquence cardiaque distinct (montre ou ceinture pectorale), un compteur de vélo et, s'ils étaient vraiment sérieux, un appareil de mesure de la puissance pour obtenir ces informations vitales sur l'entraînement. Aujourd'hui, les appareils GPS pour le cyclisme offrent un récepteur et un large affichage de toutes ces informations et bien plus encore dans un appareil compact.

    A notre avis, de nombreux appareils GPS fonctionnent avec la technologie sans fil ANT+ et/ou Bluetooth, ce qui permet d'utiliser des accessoires supplémentaires tels que des courroies cardiaques, des capteurs de cadence et des wattmètres. De nombreux appareils sont disponibles avec une option "bundle", comprenant la courroie cardiaque et le capteur de cadence/vitesse à un prix avantageux.

    La compatibilité des cardiofréquencemètres, des cadences, des distances, des vitesses et des wattmètres est assez courante, de nombreux appareils utilisant le protocole ANT+. La plupart des appareils GPS les plus courants sont proposés seuls ou en tant qu'ensemble avec la ceinture cardiaque et le capteur de cadence/vitesse.

    Une fois relié au compteur - ou synchronisés avec votre téléphone sur certains modèles - ces appareils permettent une analyse détaillée de votre itinéraire et de votre trajet. Les applications spécifiques à une marque, telles que Garmin Connect, sont des options populaires pour télécharger les parcours et enregistrer les informations sur les parcours.

    Cela dit, Strava règne toujours en maître et compte de loin les utilisateurs les plus uniques de toutes les applications, ce qui vous permet de vous comparer facilement sur votre bike aux autres cyclistes de votre région.

    GPS pour les cyclistes de tous les jours

    Tout comme les cyclistes orientés performance, les cyclistes de tous les jours n'ont probablement pas besoin de navigation mais peuvent bénéficier de la plupart des autres informations proposées.

    Alors que les cyclistes de compétition utilisent des fonctions telles que le lap automatique, la course par segments et l'analyse détaillée de la puissance de sortie, les cyclistes de tous les jours ont besoin de fonctions plus simples telles que la vitesse, la distance, la cadence et peut-être la fréquence cardiaque.

    GPS pour les vététistes

    Les appareils GPS ont un grand potentiel là où il n'y a pas de chemin évident ou de nombreux chemins possibles, en particulier dans des conditions de mauvaise visibilité lorsque vous êtes incapable de repérer de nombreux points de repère.

    Vous pouvez télécharger des données sur les itinéraires à partir de réseaux en ligne, et certaines destinations de randonnée populaires proposent des données téléchargeables (sous la forme d'un fichier GPX ou TCX) sur les sentiers disponibles et les points de passage importants. Certains appareils offrent même des informations sur les cafés, les magasins de vélos, les hôpitaux et d'autres destinations à proximité si vous partez pour un nouvel endroit.

    Pour ce type de pratique, suivez nos conseils : même les appareils simples sans cartes détaillées proposent souvent des boussoles numériques et les meilleurs appareils disposent de cartes topographiques détaillées.

    Une autre utilisation positive des unités de navigation est en cas d'urgence. Le fait de pouvoir indiquer aux services d'urgence les coordonnées exactes d'un ami blessé (ou de vous-même) accélérera considérablement les secours.

    GPS pour les voyageurs longue distance

    Des GPS de tourisme ont récemment fait leur apparition sur le marché, tant chez Garmin que chez Magellan. Ils offrent une plus grande capacité de cartographie et de direction ainsi qu'une capacité de batterie accrue.

    Certains appareils sont également équipés de batteries remplaçables, mais les batteries internes rechargeables au lithium-ion sont plus courantes en raison de leur poids plus faible.

    Les cyclistes sérieux peuvent utiliser des générateurs à dynamo ou la technologie solaire pour maintenir les batteries de ces unités à niveau. Les expandeurs de batteries externes sont une autre option si vous cherchez des indications pour un voyage de nuit.

    Si la couverture cartographique numérique est encore souvent limitée aux pays développés, ou tout au plus aux grandes zones urbaines des pays en développement, la grande majorité des cyclistes ne trouvera aucun défaut dans le fonctionnement de ces appareils.

    Quoi qu'il en soit, dans les régions les plus obscures du monde, vous pourriez bien avoir du mal à vous procurer des cartes GPS de bonne qualité, tout comme vous auriez du mal à vous procurer des cartes papier de bonne qualité.

    GPS pour les citadins

    Les compteurs de tourisme offrent une série de fonctionnalités que les citadins trouveront également utiles, mais un smartphone peut s'avérer tout aussi utile pour les balades occasionnelles.

    Si vous recherchez une vitesse, une distance ou même une navigation de base, il existe une infinité d'options de montage pour téléphone portable qui vous permettent de placer votre téléphone sur votre guidon.

    GPS pour les citadins

    Les compteurs de tourisme offrent une série de fonctionnalités que les citadins trouveront également utiles, mais un smartphone peut s'avérer tout aussi utile pour les balades occasionnelles.

    Si vous recherchez une vitesse, une distance ou même une navigation de base, il existe une infinité d'options de montage pour téléphone portable qui vous permettent de placer votre téléphone sur votre guidon.

    GPS pour le multisport

    Comme les coureurs de performance, les coureurs multisports seront probablement à la recherche de données sur le rythme cardiaque, la cadence et même la puissance. Cependant, si vous faites plus que du vélo, vous voudrez peut-être pouvoir utiliser l'appareil pour la course à pied ou peut-être même pour la natation.

    Ces appareils à base de montre peuvent généralement être détachés du bracelet et fixés directement sur un support de vélo, ce qui permet une transition rapide.

    Glossaire des appareils GPS

    ANT+ : Le protocole sans fil le plus courant dans le domaine du GPS et de l'électronique cycliste. Il est utilisé pour la communication entre des capteurs tels que les compteurs de puissance, les cadences, les vitesses et les fréquences cardiaques et le dispositif de l'unité centrale.

    Altimètre barométrique (baromètre) : Alors que certains appareils utilisent des cartes pour donner une estimation de l'altitude, les meilleures options utilisent un baromètre pour mesurer l'altitude avec précision. Dans certains appareils, il est également utilisé pour fournir un suivi plus précis des coordonnées.

    Relèvement et cap : Le relèvement est la direction de la boussole vers le prochain point de cheminement, le cap est la direction réelle du voyage (qui est généralement exprimée en degrés)

    Bluetooth : Une forme de récepteur/émetteur sans fil séparé qui est la norme dans la technologie des téléphones intelligents. Il est de plus en plus utilisé dans les appareils GPS pour se synchroniser avec les téléphones.

    Geocaching : L'équivalent GPS d'une chasse au trésor, utilisant des coordonnées données pour trouver l'endroit. Cette fonction a sans doute fait son temps, mais elle est toujours présente dans certains appareils.

    Informations GPRS : Informations téléchargeables et actualisées sur des sujets tels que les accidents, les embouteillages, les fermetures de routes, etc.

    GPX : également connu sous le nom de format d'échange GPS, ce format de données ouvert est gratuit et largement accepté comme le moyen standard de partager des données de trajet, de piste, de point de cheminement et autres données GPS. 

    GLONASS : acronyme de Global Navigation Satellite System, il fournit des satellites alternatifs au GPS (Global Positioning System). Les appareils qui offrent GLONASS ont souvent une couverture cartographique et un enregistrement plus fiables, ainsi qu'un démarrage plus rapide.

    IPX7 : Il s'agit de l'indice de résistance à l'eau. L'IPX7 est une norme de référence pour de nombreux appareils électroniques et signifie que l'article résistera à une exposition accidentelle à l'eau d'un mètre pendant 30 minutes au maximum. Cela signifie que l'utilisation sous la pluie ne pose aucun problème.

    Odomètre : Mesure la distance parcourue depuis sa dernière remise à zéro

    Itinéraire : Points prédéterminés, appelés "waypoints" (voir ci-dessous), reliés entre eux dans l'ordre où vous comptez vous y rendre

    Segments : Un terme rendu populaire par Strava (voir ci-dessous). Strava utilise des "segments" de pistes et de routes pour proposer des courses virtuelles sur des montées, des descentes et des contre-la-montre populaires.

    Strava : Site web et application mobile utilisés pour suivre les activités physiques via le GPS. Elle offre un "nuage" pour télécharger les données de vos courses et comparer votre condition physique avec celle des coureurs de la même région.

    Track : L'enregistrement que l'appareil GPS fait de votre parcours réel sur le terrain lors de tout voyage que vous entreprenez

    Points de cheminement : Emplacements spécifiques stockés dans le GPS - généralement utilisés pour naviguer ou reliés entre eux pour former un itinéraire. Ils peuvent également être appelés points d'intérêt (POI) ou, plus traditionnellement, points de repère.

  • FITNESS
    >
  • Fourches
    >

    La fourche est bien entendu indispensable à la pratique du vélo. Reliant le guidon à la roue avant, elle permet les changements de direction en virage. Cette pièce demande peu d'entretien même si un nettoyage régulier est bien entendu conseillé surtout après une sortie vélo arrosée ou boueuse.

    Composition d'une fourche de vélo

    La fourche est composée de trois éléments : le pivot, les fourreaux et le té.

    Le té relie le pivot avec les foureaux. Elle permet d'acceuillir la bague du jeu de direction. Le trou central permet d'accueillir les etriers de frein.

    Le pivot est le tube situé en haut de la fourche, juste au dessus du té. Le pivot vient s'insérer dans l'avant du cadre. C'est donc la pièce faisant la liaison avec le cadre du vélo. Le pivot traverse la partie avant et vient ressortir pour etre fixé à la potence. A l'intérieur du cadre vient se fixer le jeu de direction, permettant à la fourche de tourner à l'intérieur du cadre.

    Les fourreaux sont les deux tubes qui partent du té et vont se fixer de part et d'autre de la roue avant du vélo. Le cycliste vient fixer la roue à la fourche au moyen d'un axe de roue qui vient se fixer et se serrer dans les pattes du fourreau.

    Les différents matériaux pour votre fourche 

    Les fourches peuvent être faites de différents matériaux : aluminium, acier ou carbone. Une fourche en aluminium présente un poids léger et se montre très facile à conduire. En revanche l'aluminium filtre très mal les vibrations ce qui peut rendre la conduite inconfortable, notamment au niveau des mains qui vont encaisser les vibrations dûes à la route. Cependant selon le type d'alumnium, vous pous pouvez trouver des fourches aluminium ayant un meilleur comportement.


    La fourche en acier est pénalisée par son poids. En revanche elle encaisse beaucoup mieux les vibrations que l'aluminium .Elle est plus souple et résiste aux fissures, elle casse donc rarement. Sa conduite est très confortables. Elle est donc souvent privilégiée pour les utilisations loisirs. Elle est par contre très rarement montée sur des vélos de compétitions ou si vous souhaitez recueillir un maximum de sensations sur votre vélo de par son poids trop lourd. 

    Les fourches en carbone sont très légères, souvent plus light que les modèles aluminium. Mais c'est également les modèles les plus chères. A choisir si vous privilégiez la compétition ou la recherche de sensations avec votre vélo. Selon leur qualité, les modèles en carbone peuvent également être plus fragile que des modèles aluminium.

  • Freins
    >

    Les étriers de frein de vélo route utilisent le systéme à double pivot, ou plus exceptionnellement le simple pivot. Le freinage s'effectue donc directement sur la jante avec un tirage latéral. Chaque patin étant postionné à l'intérieur des étriers, lorsque l'on tire sur l'etrier, les deux bras se rapprochent et viennent donc faire pression sur la jante pour ralentir puis stopper la rotation de la roue.

    Les freins sont des pièces intégrées au groupe, il est donc conseillé d'utiliser la même marque et le même modèle que les autres pièces du groupe : dérailleurs, leviers,pédalier, cassette etc. Cependant les freins permettent plus de largesses quand à leur choix. Leur confection étant relativement standards et pas forcément spécifique à chaque marque.

    L'étrier de frein est bien sûr une pièce indispensable même si elle ne vas pas intervenir dans la performance sauf si vous minimisez son poids. Les freins peuvent également être un élément de performance dans les descentes, mais les freins ont avant tout une fonction de sécurité. Il est donc primordial d'avoir des freins de qualité et étant parfaitement réglés.
    On peut distinguer différents types d'étries : à tirage central, à tirage latéral, à tirage direct ou hydrauliques.

    Avec l'étrier à tirage central, lorsque vous serrez le levier de frein, les deux bras se resserrent .Sur les étriers à tirage latéral, les 2 bras se chevauchent, et viennent se rapprocher lorsque l'on appuie sur le levier. Sur les étriers à tirage direct, les bras sont fixés sur le cadre. Enfin sur les freins hydrauliques, les étriers restent fixes et les patins s'actionnent grâce à une pression hydraulique.

  • Home Trainer
    >

    Le home trainer vous permet de vous entraîner à tout moment et quelques soient les conditions exterieures. Qu'il pleuve, vente ou neige, rien ne vous arrêtera pour commencer une session sur votre home-trainer. Traditionnellement utilisé lors de la période hivernale, pour éviter les conditions extrêmes : températures, pluie, vent glacial, le home trainer s'utilise de plus plus par toutes les saisons pour effectuer des sessions d'intervalles de haute intensité notamment.
    En effet sur la route vous êtes tributaires des conditions : un stop, un tracteur qui vous ralentit, une portion de faux plat descendant avec vent dans le dos qui vous empêche de faire monter vos pulsations. Alors que sur home trainer vous pouvez paramétrer votre entraînement de manière précise, par exemple 3 fois 5 minutes à 180 pulsations ou à 350 watts.
    Il existe bien sûr différents types de home-trainer. Tout d'abord deux grandes familles : les home trainers à cadre, où vous venez bloquer votre cadre sur le home-trainer. La deuxième catégorie étant celle des trainers à rouleaux, ou vous devez maintenir l'équilibre sans accroche.
    Les résistances sont de différentes formes : air, mécanique, fluide, magnétique, électro-magnétique.

    Les rouleaux sont les plus simples d'utilisation car il suffit juste de placer votre vélo dessus et vous pouvez démarrer directement votre entraînement. En revanche vous ne pouvez pas mettre de résistance sauf sur quelques rares modèles haut de gamme, mais dans tous les cas vous serez obligé de descendre de votre vélo pour modifier la résistance. De même il faudra être lucide pour conserver son équilibre. Cependant les rouleaux gardent un côté traditionnel et sont souvent utilisés par des cyclistes puristes.

    En revanche avec un home trainer à cadre, vous pouvez choisir différents niveaux de résistance à tout moment durant votre séance. De plus vous êtes relativement libre de vos mouvements, vous pouvez vous pencher pour aller attraper une boisson ou prendre la télécommande la télévision par exemple

    Home trainer : un entraînement court mais efficace

    Le home trainer vous permet de vous entraîner à tout moment et quelques soient les conditions extérieures. Qu'il pleuve, vente ou neige, rien ne vous arrêtera pour commencer une session sur votre home-trainer. Traditionnellement utilisé lors de la période hivernale, pour éviter les conditions extrêmes : températures, pluie, vent glacial, le home trainer s'utilise de plus plus par toutes les saisons pour effectuer des sessions d'intervalles de haute intensité notamment.

    En effet sur la route vous êtes tributaires des conditions : un stop, un tracteur qui vous ralentit, une portion de faux plat descendant avec vent dans le dos qui vous empêche de faire monter vos pulsations. Alors que sur home trainer vous pouvez paramétrer votre entraînement de manière précise, par exemple 3 fois 5 minutes à 180 pulsations ou à 350 watts.

    Il existe bien sûr différents types de home-trainer. Tout d'abord deux grandes familles : les home trainers à cadre, où vous venez bloquer votre cadre sur le home-trainer. La deuxième catégorie étant celle des trainers à rouleaux, ou vous devez maintenir l'équilibre sans accroche.

    Les résistances sont de différentes formes : air, mécanique, fluide, magnétique, électro-magnétique.

    Les rouleaux sont les plus simples d'utilisation car il suffit juste de placer votre vélo dessus et vous pouvez démarrer directement votre entraînement. En revanche vous ne pouvez pas mettre de résistance sauf sur quelques rares modèles haut de gamme, mais dans tous les cas vous serez obligé de descendre de votre vélo pour modifier la résistance. De même il faudra être lucide pour conserver son équilibre. Cependant les rouleaux gardent un côté traditionnel et sont souvent utilisés par des cyclistes puristes. En revanche avec un home trainer à cadre, vous pouvez choisir différents niveaux de résistance à tout moment durant votre séance. De plus vous êtes relativement libre de vos mouvements, vous pouvez vous pencher pour aller attraper une boisson ou prendre la télécommande la télévision par exemple.

    Comment se passe la livraison de votre home trainer

    Une fois que vous avez achetez votre modèle, notre équipe se charge de la préparation et de la protection de votre home trainer. La livraison est assurée par Chronopost ou DHL et prend donc de 24 à 48h. Comme dans tout magasin de cycles, nous avons des collaborateurs spécialisés pour assurer un envoi en toute sécurité. Les livraisons se font à travers toute la France et aussi à l'étranger.

    Notre sélection de home trainer

    Les home trainer connectés sont une bonne solution pour vous entrainer en simulant des grandes ascensions. Vous pouvez ainsi effectuer une montée complète des plus grands cols. Nous pouvons conseiller le Tacx Flux 2 smart qui propose des très bonnes qualités pour assurer une simulation parfaite des terrains les plus pentus. Retrouvez également le Elite Direto X qui peut simuler de plus forts pourcentages. C'est donc pratique si vous souhaitez préparer des grandes ascensions pour l'été. Ces modèles sont également l'occasion d'effectuer régulièrement un test pour juger de votre état de forme.

    comment réaliser une bonne séance de home trainer

    Vous souhaitez réaliser une séance intensive pour augmenter votre puissance développée, alors suivez notre guide. Vous voilà prêt à effectuer un training à haute intensité dans le salon ou le garage de votre maison. Votre séance va ainsi vous permettre de développer vos qualités à haute intensité. Vous allez produire assez de watts pour éclairer toute votre maison. L'hiver est généralement propice à ses séances à haute intensité tout en restant au chaud. Votre échauffement ne doit pas être trop rapide pour maximiser votre rendement musculaire. Ainsi commencez par une vingtaine de minute à faible intensité. Pour passer plus vite le temps, vous pouvez alterner 20 secondes à fréquence de pédalage rapide, 20 secondes à fréquence lente et 20 secondes normal. Tout en restant à un rythme cardiaque faible. Puis lors des 5 dernières minutes de votre échauffement, vous pouvez alterner 30 secondes rapides et 30 secondes lentes en restant facile sur la partie rapide pour ne pas vous épuiser avant le corps de votre séance. Prenez soin également de préparer tout votre matériel avec par exemple une bouteille d'eau, une barre de céréale et une serviette pour vous éponger régulièrement. Vous êtes enfin prêt à commencer votre session indoor. Plutôt que de pédaler de longues heures sans forcer, vous allez pédaler peu, mais à haute intensité. Commencez d'abord par 6 minutes en alternant 30 secondes vite et 30 secondes lentes. Mais contrairement à l'échauffement, pédalez à un rythme plus intensif, que vous pourriez tenir 5 minutes tout au plus. Une fois ces premiers exercices réalisés, prenez 3 minutes de récupération en pédalage facile. Puis c'est parti pour réenclencher le turbo. Cette fois ci; c'est l'occasion de travailler votre seuil. Faites alors 5 minutes à allure contre la montre, sur une distance de 10 à 20 km. puis récupérez 3 minutes et recommencez 3 à 5 fois. Une fois ce deuxième bloc réalisé, prenez 10 à 15 minutes de récupération en pédalage facile et vous avez bouclé une excellente session de travail.

    Choix de votre home Trainer

    Vous avez le choix entre différents modèles de la marque Elite ou Tacx. Pour un entraînement interactif, nous vous recommandons un modèle connecté qui vous permet de faire des courses virtuelles contre vos amis ou des concurrents situés à l'autre bout du monde. Les prix vont de 100€ jusqu'à plus de 1200€ pour les modèles les plus aboutis pouvant simuler des pentes jusqu'à 24%V. Les Smart Trainer sont ainsi le modèle idéal pour engranger les kilomètres durant votre préparation hivernale. Votre séance de sport passe ainsi à une vitesse impressionnante. Si vous souhaitez simplement le meilleur alors orientez vous vers ces modèles très haut de gamme. Vous ne regretterez pas votre achat. Pour faire un comparatif c'est la différence entre un film dans votre salon et une séance au cinéma. Vous pouvez également y ajouter de nombreux accessoires comme le drap anti sueur qui va protéger votre cadre de votre sudation en venant se fixer au guidon et à la selle pour recouvrir votre cadre. Certains modèles permettent également de monter votre VTT.

  • Lunettes Solaires
    >

    Vous trouverez ici les derniers modèles de la gamme AZR , des lunettes de soleil aux formes et couleurs multiples qui s'adaptent à tout les gouts. Parmi les nombreuses déclinaisons des lunettes de soleil AZR , vous trouverez forcément un modèle qui vous convient !

  • Pédaliers
    >

    Le pédalier est une pièce cruciale pour votre performance car elle doit restituer toute la puissance produite lors du pédalage. Le pédalier doit donc être suffisamment rigide pour transférer un maximum d'énergie. Il existe plusieurs type de pédaliers, notamment des pédaliers pour double plateau, triple plateaux et plus récemment mon plateau. Les principaux matériaux utilisés sont l'aluminium et le carbone.

    Le choix devra se faire notamment au niveau des manivelles. Les trois choix les plus fréquents sont des longueurs de 170mm, 172,5mm ou 175mm. PLus rarement, vous pouvez trouver des longueurs de 177,5mm ou 180mm. Pour les plus petites longueurs, vous pouvez également trouver du 165mm ou du 167,5mm. Le choix le plus fréquent étant 172,5mm. Les manivelles courtes sont favorables au pédalage en fréquence tandis que les manivelles longues se prêtent plutôt à des pédalages en force .

    Si vous souhaitez suivre au plus près vos performances, il existe des modèles de pédaliers intégrant des capteurs de puissance.


    Le pédalier de vélo est composé de plusieurs parties :

    L'étoile : possède 4 ou 5 branches, il s'agit de la pièce centrale du pédalier. Très souvent la manivelle droite vient s'y insérer .Les plateaux viennent également se fixer sur cette étoile.


    Les plateaux : selon les pédaliers, il y aura un, deux ou trois plateaux. Les plateaux permettent d'entraîner la chaîne et sont composés d'un nombre de dents, différents selon la performance recherchée. Les plateaux devront être adaptés au nombre de vitesses du groupe.


    L'axe : il est soit intégré au boitier de pédalier ou parfois intégré directement au pédalier. L'axe peut soit être solidaire de l'une ou l'autre des manivelles ou même parfois des deux

  • Pédales
    >

    Les pédales font la liaison ente le pédalier et les chaussures du cycliste. En appuyant sur les pédales, la force produite entraine le pédalier qui va ensuite transmettre la puissance produite à la chaine puis au derailleur et à la roue arrière.
    Bien que pendant longetemps les pédales de vélo route étaient plates avec des sangles permettant de fixer le pied à la pédale, désormais les pédales de vélo de route permettent le clips de cales qui viennent se fixer sous la semelle de la chaussure. Cela permet non seulement de fixer et enlever la chaussure de la pédale beaucoup plus rapidement mais surtout de transmettre plus de puissance à la pédale et au pédalier.

    Lors de la phase de pédalage il y a une phase de poussée sur la descente de la pédale, et une phase de tirage lors de la remontée de la pédale. Les pédales automatiques se montrent beaucoup plus efficaces sur les 2 phases , permettant une efficacité de pédalage sur 360 degrés.

    Les pédales automatiques sont donc indispensables pour la pratique du vélo en compétition ou si vous pratiquez régulièrement, au moins 1 fois par semaine, Pour les autres types de pratique, vous pouvez également choisir des pédales plates, plus simples à utiliser. Vous pourrez ainsi pédaler en basket ou même en chaussure de ville pour vos déplacements quotidiens.

    Si vous choisissez des pédales automatiques, le choix des cales est important car il existe plusieurs type de cales correspondant à différents angles de libertés. Il faut alors chosiir un bon compromis entre confort (plus d'angle ) et performance (moins d'angle)

  • Plateaux
    >

    Le choix du plateau est un élément de la performance à ne pas négliger. En effet, selon votre profil et la nature du terrain, vous devrez adapter votre denture pour obtenir un rendement optimal . Tout d'abord, vous devez adapter le nombre de dents. Pour un grand plateau le choix se porte généralement entre un 48 dents jusqu'au 55 dents. Cependant les plateaux de 54 ou 55 dents sont plutôt réservés aux épreuves contre la montre, et vous servirons seulement si vous arrivez à tenir une moyenne au dessus de 40kmh. A ne pas mettre entre toutes les cuisses donc.
    Pour les petits plateaux, les dentures vont du 33 dents au 44 dents. Si vous souhaitez rouler en montagne, dans les Alpes, Pyrénées ou autres massifs de moyenne et haute montagne, il sera préférable prendre un 34 ou 36 dents. Par contre dans les régions plutôt plates, vous pouvez choisir un 42 dents. Cela vous permettra de rouler sur le petit plateau aux alentours de 30kmh de moyenne, puis de passer sur la plaque dès que vous ferez des sorties ou des portions plus intensives.
    Le nombre de vitesses de votre groupe est également important puisque les plateaux pour 11 vitesses sont plus étroits que ceux pour 9 ou 10 vitesses.

  • Potences
    >

    La potence relie le pivot de fourche au cintre. C'est donc un élément de liaison important. Son premier rôle est donc de participer à la conduite du vélo. Elle permet également de régler et d'ajuster la position du cycliste. En effet les longueurs des potences vont de 80mm à 130mm. Plus rarement, vous pouvez également trouver des potences de 60mm, 70mm, 140mm et 150mm .Mais si vous prenez des potences de cette dimension, c'est sans doute car la taille de votre cadre est mal adaptée.

    Selon la longueur de votre potence, vous allez donc pouvoir ajuster l'angle d'inclinaison sur votre vélo. C'est donc un composant qui participe également à la performance. En effet une position optimale permet un meilleur aérodynamisme et une meileure transmision de votre force et votre puissance. Il faudra également tenir compte de votre confort pour ne pas adapter une position trop extrême que vous vous ne pourrez pas tenir trop longtemps.

    Les potences sont également déclinées en plusieurs angles. Le plus classique est l'angle de 6 degrés, mais vous pouvez également choisir des angles de 17 degrés ou 0 degré. Il faudra veiller et vérifier que le diamètre de votre potence soit compatible avec le diamètre du pivot et du cintre. Mais de manière générale ces dimensions sont standardisées.

    Pour le matériau, vous pouvez choisir entre l'aluminium plus souple et confortable ou le carbone plus léger. Les potences en carbone permettent également une plus grande rigidité pour ne pas avoir de déperdition d'énergie lors des sprints ou des relances.

    Quel matériau pour votre potence de vélo 

    Les potences vélo sont fabriquées principalement avec 2 matériaux : l'aluminium ou le carbone. Il existe quelques potences en titane mais cela reste des modèles assez rares. Autrefois matériau phare des cadres et composants vélo, l'acier a quasiment disparu de la conception moderne des pièces de vélo. 

    Les potences d'entrée et milieu de gamme sont fabriquées en aluminium. C'est un élément léger et relativement souple donc qui va bien encaisser les vibrations de la route. Les potences en aluminium permettent ainsi d'obtenir des modèles à un prix bas mais les modèles plus évolués vont également convenir aux cyclistes à la recherche de confort. 

    Les potences en carbone sont par contre des modèles haut de gamme. Elles sont en effet très légères et rigides. Vous pouvez ainsi gagner quelques dizaines de grammes sur votre vélo juste avec une potence . Elle équipe donc très souvent les vélos haut de gamme. Par contre elles s'avèrent moins confortables qu'une potence aluminium car étant plus rigide, la potence en carbone va moins bien absorber les vibrations de la fourche. Lors du montage, il faudra veiller à bien respecter le couple de serrage sous peine de fragiliser la potence. 

    Pour un modèle à la fois léger et confortable choisissez les modèles en titane. Cependant les production en titane sont très rares et souvent artisanales. 

    Quelle longueur de potence choisir 

    Le choix de la longueur de votre potence va vous permettre d'ajuster votre position sur votre vélo. En effet la longueur entre la selle et le cintre va jouer sur votre position sur le vélo. Une position plus relevée donc plus courte vous assurera un meilleur confort mais vous freinera plus car vous aurez une plus grande résistance au vent. Par contre une longueur plus longue vous donnera une position plus allongée donc moins confortable mais avec un meilleur profil aérodynamique. 

    L'avantage c'est que cette longueur entre la selle et le guidon peut être fixée une fois pour toute en réalisant une étude posturale. Ainsi cette longueur restera identique et pourra être reportée quelque soit le modèle de votre cadre et des composants. 

    Un bon indicateur pour déterminer la longueur de votre potence est de se positionner les mains en bas du guidon. Lorsque le genou passe sous le coude, il doit venir l'effleurer. Si le genou touche le coude ou au contraire est trop éloigné, il vous faudra alors changer de longueur. Pensez également à vos objectifs. SI vous pédalez dans une optique de confort sans rechercher absolument la performance, il vous faudra prendre un modèle plus court afin de pouvoir vous relever sur votre vélo. Un coursier ou un triathlète prendra un modèle plus long pour optimiser sa pénétration dans l'air. 

    Comment régler votre potence de vélo 

    Le réglage de votre potence de vélo est une manipulation assez simple qui nécessite peu d'outillage. Vous pouvez donc ajuster votre potence en hauteur afin d'optimiser votre position. 

    Tout comme pour la longueur de la potence, sa position en hauteur va jouer sur le compromis entre performance et confort. Une potence plus haute vous permettra ainsi d'être plus relevé sur votre vélo et donc d'avoir plus de confort. Par contre vous augmentez la résistance au vent en vous positionnant ainsi. 

    Et donc inversement une potence positionnée plus bas permettra d'être plus couché sur votre vélo et d'augmenter ainsi l'aérodynamisme mais aussi la puissance transmise grâce une position plus compacte. Pour régler votre potence, vous avez juste besoin d'une clé allen. Dévissez votre potence puis placez là à la hauteur désirée. Placez ensuite des entretoises sur le tube de direction afin de maintenir la potence à cette hauteur, puis resserrez avec les clés allen. 

  • Pneumatiques
    >

    Pneu, boyau et accessoire pour votre vélo 

    pneumatiques regroupent l'ensemble des pièces et accessoires permettant à votre vélo d'assurer un contact entre votre machine et la route. Pour les vélos de route, vous avez le choix entre les pneus et les boyaux . Depuis plusieurs années, un troisième type est apparu : le tubeless. Initialement le boyau présentait de meilleurs performances que les pneus. Les pneus avaient l'avantage d'être moins chers et plus faciles à monter. De plus en cas de crevaison, le changement de chambre à air est beaucoup plus simple et peut se faire en quelques minutes voir secondes. En revanche lorsque vous crevez avec un boyau, vous devez soit changer tout le boyau ou alors faire valoir vos talents de couturiers pour découdre le boyau, changer la chambre puis recoudre le boyau. 
    Mais les performances des pneus se rapprochent désormais des performances des boyaux si bien que certaines équipes professionnelles préfèrent équiper leurs roues de pneus. Le tubeless représentent une innovation majeure puisqu'il vous permet de monter un pneu sans chambre à air. 
    Vous pouvez également trouver dans la rubrique pneumatique des accessoires de réparation, de gonflage comme des pompes à main , très pratique pour emporter lors de vos entraînements cyclistes, et bien sûr des chambres à air.

    Un élément de confort

    Selon le type de boyau ou pneu que vous choisissez, vous aurez un plus ou moins bon confort. La bande de roulage va être en contact direct avec la route et va pouvoir absorber les vibrations selon son épaisseur. Quelque soit la vitesse à laquelle vous roulez, avoir une bande de roulage qui accroche bien la route permet également d'assurer votre sécurité. Par contre vous devez souvent faire un compromis entre confort et vitesse. En effet, pour avoir un meilleur rendement, la perte de poids de votre pneumatique réduit son confort

    Une bonne résistance assure une meilleure longévité

    Quelque soit la résistance de votre pneumatique, il vaut mieux se doter d'une bombe anti crevaison pour renforcer votre pneu ou boyau. La masse va être un élément important en terme de résistance car généralement, plus un pneu ou boyau est léger et plus il est sensible aux crevaisons. Si vous avez tout d'un coup la sensation de moins avancer, cela peut être un signe de crevaison. 

    Un bon gonflage : un compromis entre performance et sécurité

    Pour bien gonfler votre pneu ou boyau, un bon conseil est de mettre une pression égale au poids en kilogramme du cycliste divisé par 10, exprimé en bar psi. Pour bien gonfler votre pneu, placez vous face à celui-ci. 

    La bande de roulement : un élément important

    Votre bande de roulement va déterminer si votre pneumatique est plutôt orientée confort ou performance. La gomme peut être slick ou en kevlar ou d'un mélange avec une autre matière. Elle va permettre d'absorber ou restituer une partie de l'énergie

    Une meilleure adhérence 

    L'adhérence de votre pneumatique va également dépendre de la matière de celle-ci. Les pneus en slick sont particulièrement adhérents par temps de pluie. En terme d'adhérence, le choix de votre pneu va donc dépendre des conditions climatiques. La gomme qui recouvre la surface du pneu va donc permettre d'accrocher plus ou moins à la route. Selon l'angle avec lequel vous tournez, il se peut également qu'il y ait une légère perte d'adhérence. 

  • Roues
    >

    Que ce soit pour l'entraînement ou la compétition, découvrez nos modèles de roues parmi les plus grandes marques du cyclisme sur route. Pour l'entraînement, préférez des modèles en aluminium à jantes basses. Inépuisables, elles enchaîneront les kilomètres sans broncher et vous préparerons pour vos objectifs. Pour la compétition, les modèles à jantes carbones comme les roues Hed constituent un vrai plus pour gagner en aérodynamisme. Parmi les best-seller, la roue Hed Jet 6 Plus permet de gagner des watts et de vous lancer à pleine vitesse.

    Si vous recherchez un modèle de très haut de gamme, avec des sensations uniques, nous vous conseillons les roues Lightweight qui présentent une très haute qualité. Les modèles les plus aboutis, les Obermayer proposent un profil de 46mm et pèsent moins de 1000 grammes, tout simplement époustouflant. Les roues Rar sont quant elles 100% assemblées en France de manière artisanale pour un rapport qualité prix imbattable. 

    La qualité suisse est à l'oeuvre avec la marque dt swiss qui est reconnu pour la qualité de son rayonnage et ses moyeux. 

    Les roues Campagnolo sont réputées pour leur robustesse et leur résistance à toute épreuve. La savoir-faire de la marque italienne permet également de proposer un rendement au-dessus de la moyenne. 

    Roues à pneu

    Les roues à pneu sont très populaires car le remplacement du pneu est facile en cas de crevaison. Le débat est virulent dans le monde du vélo entre les adeptes du pneu et ceux du boyau. Normalement le boyau apporte un meilleur rendement mais le pneu a fait beaucoup de progrès et les dernières améliorations font que le rendement des pneus est très proche de celui des boyaux. Par contre la paire de roues à pneu est plus lourde que le même modèle à boyaux. Il faut compter entre 100 et 300 grammes d'écarts ce qui peut donc représenter jusqu'à 30% du poids de la roue en plus. Le poids de la roue joue un rôle plus important que les autres composants du vélo du fait de la rotation continue. De plus quelques centaines de grammes vont se faire ressentir lors des relances ou dans les montées. 

    Roues à boyau

    Les roues à boyau sont généralement reconnues comme étant plus performantes. Déjà car globalement les boyaux offrent un meilleur rendement que les pneus. Même si les fabricants ont travaillé pour réduire l'écart de rendement ces dernières années, il s'avère néanmoins que à modèle équivalent vous ne trouverez pas de pneus avec un meilleur rendement qu'un boyau alors que l'inverse peut être vrai. Mais ce qui fait définitivement pencher la balance en faveur du boyau est le poids de la paire de roue. Le modèle à boyau est plus léger que l'équivalent à pneu. L'avantage du pneu étant plutôt pratique puisqu'en cas de crevaison le pneu se changera plus rapidement et surtout vous n'aurez qu'à changer la chambre à air, voir à y apposer une rustine . Tandis qu'en cas de crevaison du boyau, vous êtes quitte pour en racheter un nouveau. Certains réussissent cependant à découdre puis recoudre leur boyau pour changer ou réparer la chambre à air située à l'intérieur. Mais peu de cyclistes maitrisent cette technique. 

    Le nombre de rayons sur votre roue

    Parfois les fabricants proposent plusieurs rayonnages, c'est à dire le choix d'avoir un nombre de rayons différent sur votre paire de roues. Le choix du nombre de rayons est crucial pour le fabricant. En effet plus la roue a de rayons et plus elle est rigide. C'est simple, imaginez un roue avec seulement 2 rayons : vous comprenez bien qu'elle plierait facilement. En revanche si vous recouvrez la roue de rayons, vous obtenez une roue quasiment pleine donc très rigide. Donc un nombre de rayons minimal doit être apposé sur la roue pour garantir sa solidité. En revanche chaque rayon rajouté augmente le poids de la roue. Voilà donc le dilemme auquel vous ou le fabricant est confronté : quel est le nombre optimal de rayon pour optimiser la rigidité sans trop alourdir la roue. 

    Les différents types de freinage 

    Pendant longtemps les vélos de route fonctionnaient uniquement avec des freins à patins. Mais depuis quelques années et notamment sous l'impulsion des fabricants de VTT, les freins à disque sont apparus pour se démocratiser petit à petit. Le frein à patin garde cependant des avantages car la roue est de fait plus légère. Attention cependant car il faut aussi y ajouter le poids des étriers de freins. Avec l'amélioration et l'allégement des freins à disque, le poids d'un vélo avec freins à disque s'est rapproché de celui des vélos à freinage classique. Il faut dire aussi que le freinage d'un vélo sur route n'a pas besoin d'être aussi précis que celui d'un VTT. En effet en VTT, le freinage va jouer directement dans la performance. Cela semble évident en VTT de descente mais même pour une épreuve de cross country, les descentes très techniques donnent un avantage au pilotage. 

  • Selles
    >


    La selle de vélo constitue l'un des 3 points de contact entre le cycliste et son vélo. En effet, lorsque vous roulez, vous devez appuyer sur vos pédales pour propulser votre machine, vous servir de vos mains,posées sur le guidon pour le diriger, c'est en quelque sorte votre poste de conduite. Et donc la selle qui permet de vous assoir et ainsi de tenir de nombreuses heures à pédaler encore et encore.
    Cependant, il n'est pas toujours nécessaire de rester sur sa selle. Alors que si vous déclipsez vos pédales vous ne pourrez tout simplement pas avancer. De même il est rare que vous lachiez vos mains du guidon. A part pour vous ravitailler, lever les bras en passant la ligne d'arrivée .. ou la pancarte du village, ou pour faire une petite tape à votre pote lorsque vous le lachez en montée.
    En revanche, vous pouvez vous lever de votre selle dans un but de performance. Notamment lors d'un sprint ou en cote et montagne. Certains des plus grands grimpeurs passent ainsi plus de temps en danseuse qu'en position assise.
    A la base les selles de vélo étaient fabriquées avec du cuir tendu. Pas très confortable mais c'était la seule tehnique connue. Désormais plusieurs types de selles sont disponibles : avec rembourrage, formes anatomiques, etc..
    La selle est constituée de rails pemettant de la fixer au chariot de la tige de selle , de la coque, d'un rembourrage et d'une couche supérieure qui vient recouvrir la selle.

  • Textiles
    >

    Que ce soit pour une sortie vélo dominicale entre amis ou pour une course de 100km ou plus, l'équipement du cycliste est important pour aborder votre sortie dans les meilleures conditions. Idéalement prévoyez un équipement pour l'été, un pour la mi-saison : automne ou printemps et également un pour l'hiver, sauf si vous faites partie de ceux qui ne ressortent le vélo qu'avec les beaux jours.

    Votre équipement textile pour l'été

    Pour l'été, il vous faudra donc un maillot manches courtes, un cuissard court, ainsi que les habituels gants et chaussettes ou socquettes. vous pouvez également prévoir un sous vêtements comme un tshirt à maille pour absorber et évacuer la transpiration. Un maillot ou veste manche courte peut également être prévu soit pour mettre directement en cas de forte chaleur, ou en surcouche lorsque vous partez tôt le matin par temps frais.

    Le textile pour l'hiver

    Pour l'hiver, prévoyez des chaussettes épaisses ainsi que des surchaussures. Il vous faudra également un cuissar long ou collant rembourré pour garder un maximum la chaleur. En haut, prévoyez une veste thermique, ainsi que des gants hivers. Vous pouvez également prendre un bonnet thermique et un cache cou qui peut être remonté jusqu'au nez.
    Ainsi équipé vous pouvez faire face à des températures négatives s'en souffrir du froid. Une fois que votre corps sera réchauffé par l'effort, vous aurez ainsi l'impression de rouler en conditions de températues modérées.

    Textile vélo pour le printemps et l'automne

    Pour la mi-saison, typiquement l'automne ou l'hiver, vous pouvez soit alléger votre équipement hivernal ou renforcer votre textile été. Prenez des jambières et manchettes que vous pourrez ajouter ou enlever rapidement au cours de votre sortie. Par exemple si vous partez tôt le matin, la température peut être très fraiche avant d'augmenter rapidement en cours de matinée. Les écarts supérieurs à 10 degrés en cours de session sont possibles. Vous pouvez également prendre un maillot à manches longues ou une veste légère. La veste manche courte est également très utile permettant une surcouche vous protégeant en plus du vent qui peut réduire la températue perçue.

    Enfin quelque soit la saison, pensez à prendre dans votre garde robe de cycliste un vêtement anti pluie pour vous couvrir en cas d'averses ou de temps pluvieux.

  • Tiges de selle
    >

    La tige de selle relie votre cadre à votre selle. Elle peut être de différentes hauteur mais aussi de différents diamètres. Elle fait partie de ce qui est appelé périphériques, au même titre que le cintre, la potence ou la selle. La tige de selle s'enclenche dans le tube verticale du cadre de vélo. Vous devez alors fixer un collier pour pouvoir maintenir solidement votre tige de selle. La tige de selle permet donc de régler votre hauteur sur le vélo. C'est un des éléments sur lesquels vous pouvez jouer pour optimiser votre position. Le chariot de selle placé au bout de la tige de selle permet de fixer votre selle mais égalemnt d'ajuster son positionnement en la faisant glisser plutôt vers l'avant ou l'arrière.
    Vous pouvez donc également régler vore tige en hauteur . Attention cependant à ne pas trop la sortir du cadre car sinon elle risque de casser. Mais pas de soucis, une marque de sécurité vous indique la limite à ne pas dépasser. SI vous respectez cette limite vous êtes assuré de ne pas rencontrer ce genre de problême en roulant.
    Comme pour la plupart des éléments de votre vélo, vous avez le choix entre des tiges en aluminium, plus abordables mais plus lourdes ou des tiges de selle en carbone, plus légère et plus rigides.

  • DESTOCKAGE
    >
  • DESTOCKAGE HOME TRAINER
    >
par page
Résultats 1 - 12 sur 983.