Les pièces de ...

Les pièces de transmission d'un vélo de route jouent un rôle primordial dans la performance de votre vélo. En effet ce sont elles qui vont permettre de transmettre et maximiser la puissance que vous produisez. Le choix va principalement porter sur quatre critères : le poids, la precision, la qualité de transmission et la durabilité.

Le poids, élément de la transmission

Le poids joue un rôle prépondérant en cyclisme surtout sur des parcours vallonnés ou montagneux. EN effet mis bout à bout , des gains de quelques grammes peuvent conduirent à une économie de quelques centaines de grammes voir supérieure à un kilogramme.

Le poids de chaque pièce n'est donc pas à négliger même si pris sur chaque chaque pièce, le gain peut paraitre dérisoire.

Précision et transmission

La précision va surtout être un critère pour les dérailleurs et les leviers de freins. En effet un dérailleur précis va venir se placer rapidement sur la vitesse demandée. Ce qui peut avoir des forts impacts pour les coursiers notamment. En effet pour réagir à des attaques, il faut pouvoir changer rapidement les vitesses pour obtenir immédiatement le braquet optimal. Parfois louper la bonne roue se joue à quelques mètres.

La qualité de la transmission est importante pour bien retransmettre la puissance que vous produisez et transmettez à vos pédales. La qualité de tout le circuit de transmission jusqu'à la roue arrière va donc devoir minimiser la perte d'énergie. Des matériaux suffisamment rigides et durables garantissent une bonne qualité de transmission.

Enfin la durabilité permet de garder longtemps votre matériel et également avec un maintien de la qualité mois après mois et années après années.

Pourquoi avoir une bonne transmission est important

Généralement ils est conseillé de garder la même marque et la même gamme sur l'ensemble du groupe de transmission. En effet cela apporte une homogénéité idéale. Après vous pouvez mixer les pièces, par exemple des dérailleurs shimano ultegra avec un pédalier dura ace.

A l'entraînement vous pouvez ainsi préférer monter une cassette 105 avec un groupe Dura Ace et garder la cassette Dura Ace pour la compétition. Certaines marques proposent cependant des pièces compatibles avec les groupes Shimano , Campagnolo ou Sram. Par exemple Miche propose des cassettes à prix très abordables. L'intérêt étant d'avoir un tarif plus abordable qualité égale.

L'élément le plus sensible et méritant le plus d'attention quand à son usure est la chaîne. En effet une chaîne usagée peut endommager très rapidement votre cassette, vos plateaux ainsi que les galets de votre dérailleur arrière .

Il est donc conseillé d'entretenir après chaque sortie votre chaîne de vélo et de la changer dès les premiers signes d'usure.

(Lire la suite)
(Masquer)

Transmission Il y a 60 produits.

Sous-catégories

  • Cassettes route
    >

    Faire le bon choix de sa cassette vélo

    LA cassette vélo permet de transmettre la puissance générée à la roue arrière. C'est donc un élément indispensable de la transmission. Son nombre de dents peut varier de 11 à 34. Selon le type de parcours , il faudra donc ajuster le nombre de dents. Acteuellement les cassettes vont généralement de 9 à 12 vitesses. Il existe cependant encore quelques modèles à 7 ou 8 vitesses.

    Quel type de Cassette route ? 


    Les cassettes de vélo sont souvent faites en acier. Mais les modèles les plus aboutis sont parfois en aluminium, magnésium ou titane.
    Les cassettes vélo les plus utilisées sont les 11/25 qui sont les plus polyvalentes et se révèlent adaptées à la plupart des parcours. Les cassettes 11/28 et au delà sont plutôt adaptées pour la montagne.
    Les cassettes route sont plus petites que celles de VTT car les pentes sont moins abruptes qu'en cross country.

    Différentes marques de cassettes


    Les principales marques vendues sont Shimano, Campagnolo et Sram. Cependant Miche propose une gamme de cassette adaptables Shimano et Campagnolo à un prix attractif. A noter qu'une cassette s'adapte avec tous les groupes d'une même marque. Par exemple une cassette shimano 105 11 vitesses s'adaptera sur un groupe Ultegra 11 vitesses ou Dura Ace 11 vitesses. Pour optimiser la performance de votre groupe vous pouvez ainsi prendre la cassette du groupe de gamme supérieure. Vous gagnerez ainsi en poids et en précision.

  • Dérailleurs arrières Route
    >

    Le dérailleur arière est un élément central de la transmission de votre vélo. Non seulement il doit parfaitement transmettre la puissance produite mais il doit aussi répondre rapidement et précisément aux changements de vitesse. Si vous êtes coursiers, un changement de vitesse peut conditionner la présence dans une échappée si vous pouvez réagir à temps aux différentes attaques.

    Différents types de dérailleur route

    Pour choisir votre dérailleur arrière, vous devez déjà sélectionner votre nombre de vitesses : de 8 à 12 vitesses, ainsi que le nombre de vitesses à l'avant : avez vous un double ou triple plateau. Prenez garde également à choisir la chape adéquate. Une chape courte permettra un gain de poids, mais vous ne pourrez pas monter de cassettes au delà de 28 dents, ce qui pourra être problématique pour la montagne.

    Veillez également à vérifier la compatibilité avec votre groupe actuel : par exemple un derailleur shimano 105 pourra s'insérer dans un groue shimano ultégra mais vous ne pourrez pas monter un dérailleur campanolo avec un groupe Shimano.

    Le dérailleur arrière subit des grosses contraintes, non seulement il doit encaisser une partie de la puissance produite, mais il est également souvent sollicité, selon votre profil et le type de parcours vous pouvez être amené à lui faire parcourir l'intégralité de votre cassette plusieurs dizaines de fois par sorties ou courses. En revanche, si vous avez un profil cyclotouriste sur terrain plat, vous serez moins amené à changer fréquemment de vitesse.

    Constitution d'un dérailleur de vélo

    Un dérailleur est constitué des éléments suivants :

    Vis de fixation : elle sert à fixer le dérailleur au cadre du vélo
    Vis de réglage de butée : permet d'ajuster votre dérailleur pour qu'il soit parfaitement aligné avec la chaine.
    Corps du dérailleur : c'est la partie centrale du derailleur, souvent là où est inscrit la marque et le modèle.
    Molette de réglage de tension du cable : permet en la tournant, d'ajuster la tension du cable.
    Galets : ce sont les pièces les plus soumises à l'usure car en contact direct avec la chaîne.
    Vis serre-cable : sans surprise, elle permet de serrer le cable.
    Chape : il s'agit de la cage qui entoure les galets. Une chape courte permet d'alléger le poids du dérailleur mais ne permettra pas de monter des cassettes avec des gros pignons pour la montagne.


    Le dérailleur vient se fixer sur le cadre du vélo et se déplace latéralement pour accompagner la chaîne. Un cable le relie à la poignée sur le guidon pour vous permettre de changer de vitesse. Sur les anciens vélo, la manette de changement de vitesse se situe directement sur le cadre.

    Les fonctionnalités du dérailleur arrière

    Le dérailleur arrière route doit non seulement permettre de changer de vitesse, c'est sa fonction première, mais également de maintenir la chaîne en tension, et ce point est souvent négligé alors qu'il est essentiel. En effet si votre chaîne n'est pas assez tendue, il va y avoir de la déperdition en énergie : la puissance que vous transmettez à vos pédales ne sera pas intégralement transmise à votre derailleur et donc à votre roue arrière. Il est donc important de veiller aux bons réglages pour maximiser la tension de la chaîne.

  • Leviers Route
    >


    Les leviers de freins ont deux fonctions : tout d'abord freiner comme son nom l'indique, mais également permettre le passage des vitesses. De plus, contrairement aux leviers VTT, ils permettent un appui supplémentaire des mains sur le guidon. C'est ce que l'on appelle communément avoir les mains sur les cocottes. Concrétement en poussant sur votre levier de frein, vous allez tirer sur le cable qui va permettre le resserement des etriers de frein. Les patins vont ainsi venir se poser sur la jante pour exercer une forte pression et ainsi venir la bloquer. Le levier de frein est ainsi le premier maillon du systéme de freinage. Il doit pouvoir retranscrire efficacement la pression exercée par la main.

    Desormais les leviers de freins permettent également le passage des vitesses. Les leviers sot donc à la fois un élément du freinage mais également de la transmission. Le cycliste peut donc gérer toutes les manipulations depuis son guidon : aussi bien le freinage que le changement de vitesse. Auparavant, les manettes de changement de vitesse étaient situées de part et d'autre du cadre, sur le tube diagonal. Cette modification fait partie des innovations majeures dans l'évolution récente du cyclisme.

    Positionnement des leviers route

    Tout d'abord veillez à positionner correctement vos leviers de freins sur votre cintre. En effet, s'ils sont placés trop haut, il vous faudra écarter les doigts, ce qui sera difficile et entraînera une forte contrainte musculaire. S'ils sont placés trop bas, vous n'aurez pas une prise en main efficace, ce qui pourra diminuer l'efficacité de votre freinage, ou empêcher un passage rapide de vitesses.

    Vous devez donc placer vos leviers de freins à la bonne inclinaison sur votre guidon. Cela vous permettra d'améliorer sensiblement votre confort sur le vélo. De plus des leviers bien fixés permettent un freinage plus efficace.

    Pour bien les positionner, il faut tenir compte de la position du cycliste sur le vélo. En effet selon votre position sur le cadre, l'angle des leviers sera différent. L'idéal est d'avoir un angle de 30 degrés par rapport à votre cintre. La manette dot être alignée avec le bras et les doigts tendus. Ainsi vous pourrez appliquer la puissance idéale lors de vos freinages.

    Les leviers pour un bon freinage

    Pour un bon freinage, utilisez votre index et votre majeur. Ainsi en plaçant ces doigts correctement sur le levier, vous aurez une position idéale pour appliquer une pression optimale. L'extérieur de la manette doit donc proche du majeur et de l'index. Si vous voulez savoir si vos commandes de freins sont bien postionnées, c'est simple : elles doivent se trouver à hauteur de l'articulation de votre index.


    Les poignées doivent également bien s'intégrer avec le reste du groupe. Il est donc préférable de rester sur la même marque que le reste du groupe ou de vérifier la compatibilité si vous choisissez une autre marque.
    Les leviers peuvent être particulièrement impactés en cas de chute. Vérifiez bien les réglages et faites le point sur d'éventuels dégâts matériels si cela vous arrive. Souvent le bord des cocottes sont les premiers impactés.
    Les principaux éléments de choix de vos leviers de vélo sont donc le poids et la précision de freinage et de changement de vitesse.

par page
Résultats 1 - 12 sur 60.